Home / actualite casino / Une baisse de la fiscalité des jeux en ligne recommandée par une étude italienne

Une baisse de la fiscalité des jeux en ligne recommandée par une étude italienne

Réduire la fiscalité des jeux en ligne pourrait rendre le secteur plus attractif et permettre aux différents acteurs d’augmenter leurs revenus. C’est la recommandation faite par l’Instituto Bruno Leoni qui vient de réaliser une étude sur la question en Italie. Pour les experts de cette institution, c’est la seule façon de rendre plus dynamique le marché des casinos en ligne et encourager les joueurs à opter pour les offres légales de jeux en ligne. Voici quelques détails sur cette étude relative à la fiscalité des jeux sur la toile.

La fiscalité, facteur du déclin des casinos en ligne en Italie

casino en ligne en italie
La fiscalité agressive en italie est une cause du déclin de ces casinos en ligne
Dans son étude dénommée « La taxation sur le jeu : quand la banque perd », l’Instituto Bruno Leoni révèle que le ralentissement des activités des établissements de jeux en ligne serait en partie dû à une fiscalité trop élevée. Les opérateurs transalpins supportent donc très mal ces lourdes charges fiscales qui répercutent sur les tarifs. Conséquence, les joueurs en ligne se font de plus en plus rares. Ce qui entraine une baisse drastique des recettes fiscales de l’État qui n’a pas de moyens conséquents pour protéger de manière efficace les joueurs. Il est clair qu’une fiscalité trop contraignante est contre-productive non seulement pour l’État, mais également pour les différents opérateurs du secteur et les joueurs.

L’offre illégale, la seule alternative des joueurs de jeux d’argent en ligne

À la question de savoir si la fiscalité trop élevée pratiquée en Italie fait fuir les joueurs de jeux en ligne, il faut répondre par la négative. En effet, dans leur volonté de contourner une taxation trop importante, ces derniers vont se tourner vers les offres de jeux illégales. Ce qui est synonyme de pertes de recettes pour l’État qui est hors circuit. La facilité d’accès à ces plateformes de jeu en ligne non réglementée peut également expliquer le choix de ces derniers. En somme, les joueurs amenuisent sans le vouloir peut-être les recettes fiscales de l’État et s’exposent à toutes sortes de dangers dans la mesure où ils ne bénéficient d’aucune protection en optant pour les sites illégaux de jeu en ligne.

Quelles solutions pour relancer le marché des jeux en ligne en difficulté ?

Les conséquences négatives d’une fiscalité trop élevée en matière de jeu en ligne l’emportent sur les aspects. C’est pour cette raison que par l’Instituto Bruno Leoni fait des recommandations en vue de booster les activités des divers opérateurs de jeux en ligne sur le marché italien. Pour ce faire, l’État doit prendre des mesures afin de réduire la fiscalité dans ce domaine. Cela pourrait soulager les entreprises qui y exercent. En effet, les différents opérateurs pourront faire des offres plus attractives pour les joueurs. Le secteur pourra ainsi gagner en dynamisme. C’est la solution la plus efficace pour que les offres des sites légaux soient plus compétitives que celles des plateformes illégales. Par ailleurs, l’étude a tenu à indiquer que plus la fiscalité sera trop élevée, plus les recettes fiscales baisseront.

About Author: